Click here for English version
Clique aqui para versão em português

Par Ary Alonso Millan(†)

La beauté d’une femme ne peut pas être aperçue par son esthétique, principalement quand la référence d’évaluation est un modèle spécifique ou en comparaison avec quelqu’un d’autre. Qui est plus ou moins quelque chose ne prend pas en considération toute l’information scientifique disponible: nous sommes tous faits des mêmes éléments qui forment l’ADN de chacun, avec des séquences et des combinaisons différentes.

Si vous n’avez pas encore remarqué que le contrôle de tout est en nous, dans notre intelligence subtil en commun, vous êtes toujours dormant. Ainsi, nous créons des histoires de vie qui existent seulement dans nos esprits, seulement pour donner un appui à la mémoire d’une image qui ne va pas au-delà des masques que nous aimerions porter.

Pour réveiller ce théâtre d’intentions, nous devrons prendre nos vrais désirs.  Créer des concepts et des normes, même si seulement apparentes, créent de barrières et de hiérarchie. Prétendre que nous sommes ceci ou cela ne fonctionne plus.

L’effet de tout ce que nous créons s’approche de la cause de manière écrasante , démasquant tout ce que n’est pas liée à notre intention originale. Vivre comme si nous pouvions rêver dans un méli-mélo d’attitudes qui ne sont que des représentations  forment toutes sortes des maladies.

Nous le savons déjà que notre génialité intellectuelle ou notre brillance politique ne suffit pas pour immuniser nos mensonges et agressions.

Il n’y a qu’une seule façon de nous tenir éveillée à une vie sans hauts et des bas, est de reconnaître notre but d’être incarné: exprimer notre désir pour le meilleur. Gagnez la liberté absolue et remplissez vos rêves avec la vérité de votre essence.

Prenez soin de la cause et contrôlez l’effet.